AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Un écrit comme ça!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miss Bathory
avatar

Damon
Féminin
Nombre de messages : 1960
Date de naissance : 02/02/1986
Age : 31
Localisation : Forks, Washington
Date d'inscription : 26/11/2008

MessageSujet: Un écrit comme ça!   Mer 10 Mar - 18:12

Chapitre 1
Le commencement


Je me rappelais que je n’avais jamais pensé mourir un jour. Pas à l’âge de mes 18 ans. C’était une chose que l’on ose y penser. On préfère sortir, s’amuser, boire, trouver la femme de nos rêves ou travailler. Je ne savais pas que la mort était à ma porte à cette époque. Je ne l’avais pas imaginé aussi douloureuse. Pourquoi moi, Liam Blake, autrefois Liam Malcolm, était destiné à errer sur terre ainsi désormais? C’était le soir de mes 18 ans que j’avais ouvert les yeux d’une façon différente. C’était en dehors de toute logique humaine. Je n’arrivais pas à me relevé sur mes deux pieds. Malgré l’écorchure qui ruisselait à mon cou, le monde était là, il m’attendait. Il m’attendait à bras ouverts comme jamais j’avais été accueilli auparavant. Le ciel était tapissé d’une pluie d’étoile. La nuit était devenue translucide. Sous mes yeux vert émeraude, je pouvais sentir que le monde m’appartenait. Quelques minutes après, j’avais senti des milliers de lame transpercer la chair de mon corps. La mutation prenait son cours. C’était insupportable, je souffrais le martyr, mon corps se mourrait pour en faire jaillir un tout nouveau. Je ne comprenais pas ce qu’il ce passait. Si un médecin était passé dans le coin, il aurait certainement mentionné que j’étais victime d’une crise cardiaque ou d’une crise épileptique. J’étais épris de sévères convulsions à n’en plus finir. J’avais fini par sombrer dans un esprit comateux.

Le plus curieux c’est que j’ignorais de qui provenait ce cadeau empoisonné. Certains diront que je suis devenu un Dieu ce soir là, mais moi je n’ai pas ce point de vue. Je suis un assassin, un prédateur cruel, un monstre sans scrupule. Je ne me souviens plus de cette première nuit. Comment avait-elle débuté et comment s’était-elle éteinte ? Je le saurai sans doute jamais. De toute évidence je m’étais présenté sur le chemin d’un de ces monstres. Il m’avait laissé la vie sauve. Même après 55 ans, je n’avais pas plus de réponse. On m’avait découvert, seul, au milieu d’une ruelle mal éclairé. Ce fut l’ange Daria qui me trouva rampant sur le sol. C’est elle qui m’a guidé après ce tragique accident. Daria comprenait mon état mourant et les changements que mon corps subissait seconde après seconde. Sans hésitée, elle m’avait pris sous son aile et m’avait ramené chez elle. William, son époux qui est devenu mon père, avait été frustré de mon arrivé si soudain dans leur famille.



Partie 2

Je suis morte ce jour-là. C’était comme si j’avais reçu une lame en plein cœur. Tout mon univers était disparu en l’espace de cinq secondes seulement. Je n’existais plus. Je n’avais jamais imaginé que la mort était aussi difficile à porter. C’était là un bien triste supplice que m’offrait Dieu. J’étais condamnée à rester un automate pour le restant de mes jours. Lorsque l’on est meurt, on se sent vide de l’intérieur. On se sent rongée par quelque chose qui envahit tout ton corps. Le vide prend tellement de place que nous devenons insensibles à tout ce qui nous entoure. Il n’y a plus de saveur, plus de couleur, plus de sensations, tout devient fade, gris et tout nous est indifférent. Je pourrais franchir la rue et me faire happée par une voiture demain matin, cela ne me dérangerait pas. Je pourrais rester la tête immergée dans l’eau de ma baignoire, cela n’aurait plus d’importance désormais. Je pourrais décidée de ne plus rien avalée, cela ne changerait rien puisque je ne ressens plus faim. Le vide prend emprise sur ta vie, il se nourrit de se que tu étais autrefois. Le vide fait mal, tellement mal que tu ne désires plus être. Ton désir est de simplement vouloir lâcher prise. Il n’y a plus de sens, plus de saisons, plus de raisonnement, tu abandonnes tout simplement. J’étais profondément blessée et je voulais que tout s’arrête.

Ma vie s’était arrêtée au moment où j’avais appris le décès de Philippe. Il me manquait et je ne pouvais tolérer qu’il soit parti sans rien me dire. C’était devenu insupportable. Mon âme n’existait plus et avait déserté ce corps depuis ce jour si horrible. Je me repassais encore et encore les images de ses dernières heures. Dans ses images, j’arrivais à le sauver. J’arrivais à modifier le fil des événements de la journée. Je l’invitais simplement à rester à dormir près de moi dix minutes supplémentaires. Ces dix minutes auraient fait toute la différence. Je ne serais pas morte aujourd’hui et lui non plus. J’avais beau me fermer les yeux et de les rouvrir à nouveau sans cesse, rien ne changeait. Je ne voulais plus exister, l’homme de ma vie n’y était plus. À quoi bon continuer de vivre si tout ce qui comptait pour toi n’y était même plus ? Je suis confrontée à répondre à tout le monde que je vais bien. Cela me permet d’être tranquille. J’ai voulu qu’on me tue à tous les jours. Pendant 68 jours, j’ai souhaité mourir sans que cela n’arrive. J’ai tenté par maintes façons de me briser la vie, rompre le lien qui me reliait à mon corps. La douleur est si vive à supporter que tu n’as rien à perdre. 68 jours, c’est long lorsque tu n’existes qu’en surface.

Je m’étais levée bien malgré moi ce matin là. Je m’étais regardée dans le miroir dans l’idée que ce serait la dernière cette fois. J’avais cet espoir que ce jour serait mon dernier. Il est beaucoup facile de vivre dans ce monde que d’en mourir. J’avais choisi la voie la plus facile. Pourquoi aujourd’hui ? Je n’en savais rien. Tout le monde croyait que j’avais réussis à surmonter l’obstacle, que j’avais facilement tourné la page. Ce n’était pas le cas. Je me contentais de sourire à chaque idiot que je rencontrais et qui me demandait si j’allais bien. J’avais choisis de faire semblant, car c’était le mieux pour protéger les miens. En fait, ils n’ont pas vraiment envie de t’entendre pleurnicher sur ton sort, tout ce qu’ils souhaitent c’est t’entendre dire que tu vas bien. Je me suis conformée à leurs attentes. Mon thérapeute croit que je progresse jour après jour, mais je n’ai pas ce sentiment. En fait, je ne fais que m’enfoncer et me gaver de médicaments insipides.

_________________
- The Bloody Countess -
Revenir en haut Aller en bas
http://leparanormal.forumactif.com
Camillounette
avatar

Sorcière - Bill
Féminin
Nombre de messages : 1649
Date de naissance : 27/07/1988
Age : 29
Localisation : Avec ma famille !!! Je vous aime !!
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Un écrit comme ça!   Ven 12 Mar - 4:31

Wah je kiff ... Mais du coup elle est pas morte ?!

Et Liam c'est un prénom de fille ??? Surprised

Bref j'aime beaucoup mais je veux la suite !!!

_________________
I love you
Revenir en haut Aller en bas
Miss Bathory
avatar

Damon
Féminin
Nombre de messages : 1960
Date de naissance : 02/02/1986
Age : 31
Localisation : Forks, Washington
Date d'inscription : 26/11/2008

MessageSujet: Re: Un écrit comme ça!   Dim 14 Mar - 21:20

Very Happy
Je suis contente que sa te plaise.
En fait c'est deux personnages complètement différents! Une fille et un gars. Elle est pas morte non. Ils vont se rencontrer plus tard Smile

_________________
- The Bloody Countess -
Revenir en haut Aller en bas
http://leparanormal.forumactif.com
Camillounette
avatar

Sorcière - Bill
Féminin
Nombre de messages : 1649
Date de naissance : 27/07/1988
Age : 29
Localisation : Avec ma famille !!! Je vous aime !!
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Un écrit comme ça!   Dim 14 Mar - 21:26

C'est bien ce que je me disais que c'était deux histoires lol ^^

Bon et bien j'aimerais lire la suite moi .. Ils vont tomber amoureux ??

Et en fait elle est devenue quoi ?? Surprised Surprised

_________________
I love you
Revenir en haut Aller en bas
jny Sirkis
avatar

Stefan
Féminin
Nombre de messages : 14580
Date de naissance : 11/12/1986
Age : 30
Localisation : Dans le monde Indochinois.
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Un écrit comme ça!   Dim 14 Mar - 21:27

J'aime, à hâte de lire la suite !!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Miss Bathory
avatar

Damon
Féminin
Nombre de messages : 1960
Date de naissance : 02/02/1986
Age : 31
Localisation : Forks, Washington
Date d'inscription : 26/11/2008

MessageSujet: Re: Un écrit comme ça!   Dim 14 Mar - 21:33

Tu es toute curieuse Camillounette ^^

En fait, le chapitre 1 est pas complet....le chapitre 2 non plus! Je suis toujours du genre à commencer quelque chose sans jamais les finir lol

On verra pour la suite Smile Je veux pas dévoiler mes idées.

Merci

_________________
- The Bloody Countess -
Revenir en haut Aller en bas
http://leparanormal.forumactif.com
Camilla
avatar

Sorcière - Damon
Féminin
Nombre de messages : 1474
Date de naissance : 27/12/1911
Age : 105
Localisation : Chez les frères Salvatore!
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Un écrit comme ça!   Jeu 25 Mar - 20:38

Fantastiche! Very Happy J'adore ton histoire. Et j'adore qu'en fait, c'est deux histoires. ^^

J'ai hâte que les deux persos se rencontrent. En même temps, ça aurait été étonnant qu'ils ne le fasse pas et que tu écrives sur deux personnages différents qui ne se rencontrent jamais dans l'histoire. XD

Enfin bref, j'attends la suite avec impatience!

_________________


10 years ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un écrit comme ça!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un écrit comme ça!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'histoire des Cullen :: 
Coin des fans
 ::  Créations
 :: Fictions :: Autres fictions
-